Protéger votre mobilier de jardin

Pour bien protéger son mobilier de jardin, il faut d’abord bien comprendre de quelle matière ce dernier est constitué :

  • Bois (Teck, Acacia, Pin…)
  • Structure Acier ou Aluminium
  • Mobilier en fer forgé
  • Résine de polypropylène (matières plastiques) tressée ou injecté

Chacune de ces matières présente des propriétés très différentes et présentera une réaction propre face au froid et aux intempéries de l’hiver. Aucun doute, elles ont toutes un point commun : elles préfèrent passer l’hiver à l’abris, au chaud au fond d’un garage. Mais pour tous ceux qui n’ont pas la place pour « hiverner » voilà les principaux conseils et astuces que nos équipes ont préparé pour vous faire faire des économies et éviter de renouveler votre mobilier chaque année

« Le plastique (c’était) fantastique »

Très facile à faire briller dès le retour des beaux jours, avec un simple coup d’éponge et un peu d’eau savonneuse ou de produit vaisselle (écologique de préférence), le pire ennemi du plastique reste le gel. Le plastique injecté aura tendance à casser dès la 1ère assise si il a gelé, alors que la résine tressée elle présentera des gerçures pouvant casser par la suite. Pas le choix, a minima vous devrez bâcher pour mettre « hors gel ». Une simple bâche en tissu ou 1er prix de densité 80gr/m² fera largement l’affaire. Gare aussi au fameux Textilene qui est souvent présent au niveau des toiles de transat et qui lui aussi peut être très impacté par les températures inférieures a zéro.

« Aluminium & Acier : 2 poids, 2 mesures »

Bien plus lourd que son cousin l’aluminium, l’Acier reste plus économique mais aussi bien plus sensible à la corrosion et l’humidité. Votre structure aluminium pourra très bien rester dehors, même sans housse, alors que l’Acier lui devra être couvert ou rentré. Une excellente solution consiste cependant à passer une couche de peinture anti-corrosion, surtout aux endroits les plus sensibles telles que les soudures (accoudoirs, pieds, base des dossiers)

« le bois, surtout, prenez garde à qu’il ne se noie pas »

Le bois de votre salon de jardin, votre ensemble de tables & chaises ou de vos transats reste une matière vivante. Il interagit avec les éléments avec lesquels il est en contact surtout l’eau de pluie. En tombant directement ou en étant absorbée par les pieds, elle peut venir gorger votre bois. Gare au gel, qui, dans ces cas là peut faire exploser la fibre de bois, ou l’acidité de certaines pluies qui tache la matière. Même si les bois exotiques sont souvent « saturés » c’est dire laqués ou huilés pour éviter d’être trop poreux, les années passant, cette protection s’amoindrit. Notre solution (à part la bâche bien sûr..) consiste à brosser votre mobilier pour le dépoussiérer puis appliquer une huile végétale, de lin par exemple, ou nourrissante « Spécial bois »

A ne pas faire !

Ni abrasif, ni corrosifs

Aussi bien pour le nettoyage que pour l’entretien, évitez absolument d’agresser votre mobilier. L’eau chaude, les solvants ou des instruments trop rugueux peuvent endommager votre mobilier, quel qu’en soit le matériau.

Oubliez le nettoyeur haute pression

Sur le bois, utiliser un nettoyeur haute pression, surtout à moins de 10 cm, endommagera les fibres du bois, le rendant ensuite moins résistant au froid et autres intempéries. Sur toutes les surfaces, il aura tendance à faire sauter le revêtement de protection (Vernis, peinture…) et pourra causer des dommages définitifs